Vue sur la safranière en juillet 2018

Photos de ma campagne, la preuve par l’image que ma safranière n’est pas traitée chimiquement, ni désherbant ni engrais chimique ne sont utilisés dans mon jardin  depuis 17 ans.
Les anthémis, les carottes sauvages, ont envahi les planches de crocus dont les feuilles viennent de faner.
Papillons de toutes sortes, abeilles, guêpes, moro-sphinx, ont envahis le terrain, c’est à celui qui butine le plus.
Le désherbage manuel va pouvoir commencer.
Et là, c’est pas de la tarte ! !!!

safranière naturelle non désherbée
Safranière en été au repos avant le désherbage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *